La moto, la voiture et la faute



Chaque année, les victimes des accidents de voiture ou de moto se comptent en milliers.

Malgré une légère baisse en 2018, 3.100 personnes sont décédées sur les routes, c’est un chiffre qui a toutefois une tendance à la hausse.


Selon certains rapports environ le quart des accidents de moto surviennent sans qu'aucun autre véhicule ne soit impliqué, les trois autres quarts impliquent un autre véhicule.

Dans les accidents à plusieurs véhicules, dans les deux tiers des cas, le conducteur de l'autre véhicule a violé la priorité de la moto et a causé la collision.

Une étude américaine réalisée par National Highway Administration (NHA) a comparé ses chiffres avec 5 pays européens et la tendance est la même. Dans son étude, elle cite le top 5 des facteurs primaires ayant contribué aux accidents :

  • échec de perception/détection de la part du conducteur de l'autre véhicule (30 %),

  • mauvaise décision du conducteur de l'autre véhicule (17 %),

  • mauvaise décision du motocycliste (14 %),

  • mauvaise réaction du motocycliste (12%)

  • échec de perception/détection de la part du motocycliste (11 %)


Grâce, à un travail en amont de sensibilisation routière, une certaine vigilance a été observée chez les conducteurs de voiture et de moto. Une nouvelle approche est étudiée afin que les chauffeurs de véhicules soient plus impliqués sur le danger qu’ils peuvent représenter.

Comment réduire de manière efficace le taux d’accident sur les routes ? Conducteurs, piétons, nous sommes tous concernés.


Les moyens engagés pour une réelle sensibilisation


Chacun d’entre nous peut être victime d’un accident de la route, que nous soyons conducteur ou piéton. Si les conducteurs sont les premiers responsables, tout le monde doit par contre adopter des comportements permettant de réduire les accidents.

La sensibilisation routière est un travail de longue haleine qui doit être repris fréquemment, en France.


Ainsi, des contrôles très rigoureux sont faits à des points stratégiques (sortie de boîte, entrée d'autoroute, rues passantes).

Mais il ne suffit pas seulement de sévir, il faut surtout prévenir.

Des ateliers sont ainsi menés pour que les conducteurs connaissent les risques d'un manque de vigilance au quotidien.


Préventions routières et sensibilisation


Les règles de sécurité et de civilité sont de plus en plus oubliées une fois le permis en poche.

Il est ainsi indispensable de faire un petit rappel de temps en temps, afin de se prémunir de tout accident.


Si, en grande partie, ce sont les personnes qui perdent leurs points qui sont invitées à des ateliers de sensibilisation, saviez-vous que tout un chacun peut y participer à tout moment ?

Toutefois, il est rare de voir ce genre de situation, d’où une sensibilisation sur le terrain : le conducteur se sent plus impliqué car il est dans son milieu, l’impact est plus important. L’objectif de ces sensibilisations, rappelons-le n’est pas de punir ni de taxer les mauvais conducteurs, mais de leurs faire comprendre qu’une mauvaise conduite peut être fatale.


Les principales causes d’accidents


Selon les chiffres, la France compte 10 accidents mortels par jour, c’est aussi des centaines de blessés.


Les principales causes sont l’alcoolémie et la vitesse qui représentent 30 % des accidents mortels.

À côté de ses deux facteurs , on trouve le manque de vigilance, la fatigue et la somnolence, mais aussi des causes techniques, qui peuvent provenir de la voiture/moto ou de la route (panneaux de signalisation illisibles, chaussées déformées, gravillons, nids de poule, etc.), carburant sur la route.


Les règles élémentaires pour une bonne conduite


Les règles de conduite ne sont pas théoriques, il ne s’agit pas de connaître par cœur ses leçons, il faut savoir les adopter et les mettre en pratique.


Les règles les plus basiques sont aujourd’hui de plus en plus oubliées, le fait de mettre le clignotant pourtant peut par exemple vous éviter un accident. La police, ne pouvant pas être à tous les carrefours, la sécurité routière nous concerne tous.


Il existe des règles élémentaires que chacun doit connaître, des règles de conduite et de civilité.

  • Ne conduisez pas si vous avez bu, c’est une règle de base, pourtant négligée puisque l’alcool est le principal facteur d’accident.

  • Respectez les consignes de sécurité, regardez régulièrement dans le rétroviseur, mettez le clignotant, ne téléphonez pas.

  • Roulez à bonne vitesse. A noter que la vitesse est le deuxième facteur d’accident. Éviter ainsi de rouler vite pour votre sécurité et celle des autres.

  • Vérifiez régulièrement l’état technique de votre moto, les freins, les pneus, sont autant d’éléments qui, en mauvais état, peuvent provoquer un l’accident.

  • Respectez toujours une distance de sécurité, qui vous permettra de freiner en cas d’arrêt brusque.

  • Respectez les voies et les lignes routières.

  • Evitez de rouler lorsque les conditions de visibilité sont compromises (neige, forte pluie, brouillard).

  • Roulez à droite si vous ne roulez pas vite.

Le respect entre conducteurs est aussi important car il implique de céder le passage quand il le faut, priorités etc. S’arrêter au bon moment et à des endroits adaptés à cet effet (stationnement, ou ligne d’urgence).


Réduire le taux de mortalité par la sécurisation


Il est tout à fait possible de réduire le taux de mortalité sur les routes.

Cela peut passer par le comportement du conducteur comme on l’a vu plus haut, mais aussi par de nouveaux systèmes de sécurisation.


Ainsi, de nouveaux systèmes de sécurisation sont de plus en plus étudiées aujourd’hui comme la création de casses-vitesses, autrement appelés dos d'âne ou ralentisseur de trafic, la pose de radars à des points stratégiques etc.


Les services concernés par la sécurisation continuent leur rôle de sensibilisation en participant de plus en plus à des émissions destinée au grand public et en sensibilisant sur le terrain...

Respectez donc leurs consignes...

Accessible facilement :

Concession Honda 75012

Concession Honda 75013

Concession Honda 75014

Concession Honda 75015

Concession Honda St Maur des Fossés

Concession Honda Vincennes

Concession Honda St Mandé

Concession Honda Charenton

Honda moto 94
Concession moto 94

Concession Honda Villejuif

Concession Honda Thiais

Concession Honda Rungis

Concession Honda Kremlin Bicêtre

Concession Honda Créteil

Concession Honda Bagneux

Concession Honda Vanves

Concession Honda Malakoff

Concession Honda Lay Les Roses

Concession Honda le Plessis Robinson

Entretien marques japonaises
du 94

7e Avenue - Concession Honda - 147 avenue de Paris - 94800 Villejuif

01 47 26 94 44