5 ÉTAPES POUR PRÉPARER VOTRE MOTO AVANT L'HIVER !

Même si la neige a déjà vu le jour sur une partie de l'Hexagone, l'hiver n'est pas encore arrivé. Cela signifie qu'il vous reste encore quelques jours pour préparer votre moto et l'entretenir avant l'arrivée de la saison la plus froide de l'année. En effet, votre moto risque de connaître une période d'hibernation ou du moins une utilisation beaucoup moins fréquente. Nous allons donc mettre à votre service notre expertise pour retrouver votre moto dans sa meilleure forme après l'hiver.

entretenir sa moto avant l'hiver

1- CONSERVER LA BATTERIE & LE MOTEUR

L'objectif ici est d'enlever ou d'isoler tout ce qui peut s'user, se corroder, se rouiller ou encore se gripper. En ce sens, nous vous conseillons de retirer la batterie de votre moto ou au moins de la déconnecter. En effet, les batteries détestent le froid !


Attention, pensez d'abord à déconnecter la borne négative PUIS la borne positive.

Ensuite, il faut la nettoyer pour une meilleure conservation. Nous vous conseillons d'utiliser du détergent doux pour nettoyer l'extérieur de la batterie. De plus, équipez-vous d'une graisse spécifique pour retirer tout incident de corrosion des bornes et des connexions des faisceaux de fils.

Enfin, il ne vous reste plus qu'à ranger votre batterie dans un endroit sec et tempéré (plus précisément dans un local où la température est supérieure au point de gel).

Au re-branchement, pensez à brancher en premier la borne positive PUIS la borne négative.


Attention : ne stockez jamais votre batterie à même le sol !

En plus de la batterie, il faut penser au moteur. Pour le protéger, nous vous conseillons dans un premier temps de fermer le robinet d'essence et laissez le moteur tourner jusqu'à ce qu'il s'arrête. (Si cette méthode n'est pas à votre goût, vous pouvez également vidanger les carburateurs avec la vis de vidange).

Ce n'est pas tout, la prochaine étape consiste à verser une cuillerée d’huile à moteur dans les orifices des bougies d’allumage. Puis, de remettre les bougies en place et lancer le moteur à plusieurs reprises. Ensuite, nous vous conseillons de vidanger à fond l’huile moteur et de déposer le filtre à huile.

Enfin, il faut remplir le carter moteur avec de l’huile moteur neuve jusqu’à l’orifice de remplissage.


Attention : si la moto est à refroidissement liquide, penser à mettre de l’antigel.

Pour finir, nous vous conseillons de :

  • Remplir le réservoir au maximum pour ne pas laisser l’intérieur rouiller ;

  • Boucher la sortie du pot d’échappement pour empêcher l’humidité d’y entrer et de corroder l’intérieur ;

  • Boucher l’entrée d’air pour les mêmes raisons ;

  • Enlever (si possible) tous les éléments pouvant souffrir de l’humidité, notamment les bougies, et les conserver à l’abri.

2- PROTÉGER DU FROID

Qui dit hiver, dit températures très basses !

Il faut donc protéger votre moto du froid, de l'humidité et... de la poussière. Pour ce faire, il faut dans un premier temps nettoyer tout ce qui pourrait attaquer le vernis et les peintures comme du sel ou encore des déjections d'oiseaux.

Dans un deuxième temps, il faut également protéger les chromes et les pièces métalliques avec une fine couche d'huile ou autre produit spécifique qui existe tel le silicone en spray. Vous devez aussi protéger les pièces en vinyle et en caoutchouc avec un produit spécial "protection pour le caoutchouc".

Enfin, dans un dernier temps, nous vous conseillons de vaporiser les surfaces non-peintes de votre moto avec de l'antirouille et enduire les surfaces peintes avec de la cire pour automobile.

Si votre machine dort dehors ou dans un garage utilisez une bâche protectrice !

Attention : ne pas mettre la protection sur une machine chaude, qui vient de rouler. Cela développerait des phénomènes de condensation et d'humidité résiduelle.

Votre moto est ainsi protégée et peut hiberner durant l'hiver.


3- VÉRIFIER LES PNEUS, L'ÉCLAIRAGE ET LES FREINS

C'est essentiel ! En cas d'immobilisation de votre moto pendant un certain temps, vous devez nettoyer vos pneus et protéger le caoutchouc du gel du sol. Pour ce faire, nous vous conseillons de placer des planches (ou des blocs) de bois sous vos pneus et de les gonfler à environ 0,5 bar au dessus de la notice du fabricant. Ainsi, vous éviterez les dommages causés par la position debout.


Ensuite, il faut penser aux éclairages ! La sécurité avant tout. Nous vous conseillons donc de vérifier l'éclairage de vos phares ainsi que les réglages et la portée du faisceau.


Enfin, toujours en termes de sécurité, pensez à vos freins ! En l'hiver, de nombreuses saletés viennent se nicher dans les endroits les plus improbables de votre moto et les étriers de freins sont exposés. Nous vous conseillons donc qu'un démontage et un nettoyage réguliers pour évacuer le sel et autres saletés garantira leur bon fonctionnement. Pour ce faire, il existe des bombes de nettoyage spéciales disques par exemple.


4- UN NETTOYAGE EN PROFONDEUR

Pour retrouver votre moto dans sa plus belle forme, un nettoyage en profondeur est nécessaire. Il est surtout important de penser aux coins cachés :

  • Sous le réservoir ;

  • Sous le carénage ;

  • Sous la selle.

Ensuite, une fois le nettoyage de votre moto effectué, il vous suffit de laisser sécher toutes les zones, les taches de rouilles doivent être éliminées.


5- GRAISSER LA CHAÎNE

La chaîne d'une moto est particulièrement exposée aux saletés comme le sel ou d'autres projections diverses. Afin de protéger au mieux votre moto pour l'hiver, il faudra alors prendre soin de sa chaîne. Nous vous conseillons de graisser la chaîne avec une graisse tout-terrain (elle sera moins épaisse qu'une graisse pour la route). En raison de la saison hivernale, il faudra reproduire cette action régulièrement, en fonction de votre utilisation, pour être sûre de préserver la chaîne.


6- ET APRÈS L'IMMOBILISATION ?

Pour terminer ce billet, nous allons vous expliquer comment bien reprendre sa moto après une longue immobilisation.


En effet, la préparer pour l'hiver est une chose mais faire attention lors de la reprise en est une autre.


Ainsi, nous vous conseillons de :

  • Faire une révision complète ;

  • Vidanger l'huile moteur ;

  • Regonfler les pneus ;

  • Recharger la batterie ;

Enfin, il faut surtout REDÉMARRER TOUT DOUX, pour laisser une période de rodage autant à la moto qu'à vous même, avant de retrouver les sensations d'avant immobilisation.


Tout cela vous semble compliqué ?

Notre atelier Motos et Scooters est là pour vous aider, préparer et entretenir votre moto ou scooter.


Besoin d'équipements, d'accessoire ou produits pour l'hiver ?

Rendez-vous à la BOUTIQUE DU MOTARD à l'étage de notre concession !


147 Avenue de Paris, 94800 Villejuif.