Il était une fois, HONDA...

Shoichiro Honda création honda company

Honda est une entreprise mondialement célèbre dans le milieu de l’automobile et des nouvelles technologies.

D’origine japonaise, cette firme s’est bâtie une excellente réputation sur le marché et s’inscrit même parmi les plus grands producteurs de moteurs à quatre temps du monde.

Mais l’origine de son nom « Honda » peut toutefois être source d’interrogation : pourquoi Honda s’appelle Honda ? La réponse tout de suite.


L’histoire de l’entreprise japonaise Honda


Même si Honda veut dire « rizière » en japonais, son nom ne vient pas de là ;).

Il a tout simplement été tiré du nom de son fondateur qui est « Soichiro Honda ».


En effet, Honda a été fondée par Soichiro Honda, né en 1906, qui avait d’ores et déjà acquis de solides notions de mécaniques en réparant des bicyclettes avec son père. Cet homme a commencé sa carrière en tant que simple mécanicien avant de devenir fabricant de segments de piston dans son autre entreprise appelée « la Tokai Seiki Heavy Industry ».

En fait, il envisageait au départ de vendre tout simplement ses segments à la société Toyota qui est devenue par la suite son principal concurrent.

Shoichiro Honda  ingénieur

Amoureux de mécanique, Soichiro Honda n’a pas abandonné son projet d’élaborer un segment de piston même au vu de ses problèmes financiers. Et ses efforts ont été récompensés puisque Toyota a finalement accepté d’acheter sa création.

Par la suite, il a décidé de construire sa propre usine. Malheureusement, les bombardements survenus durant la Seconde Guerre mondiale et le tremblement de terre l’année suivante ont fini par le détruire. Résultats : Honda n’avait d’autre choix que de céder sa production de segments de piston à l’entreprise Toyota.


Les premières inventions de la firme Honda


Une fois la vente de son usine conclue, Soichiro Honda s’est servi de l’argent pour bâtir la « Honda MotorCcompany » ou tout simplement Honda.

Son idée était de concevoir des motocyclettes en montant des moteurs deux temps sur des vélos et en les équipant d’une transmission par courroie.

Une idée ingénieuse qui n’a pas tardé à porter ses fruits. La preuve : le stock « type A » s’est rapidement vendu sur le marché.

Puis, l’entreprise a continué dans sa lancée et a conçu le premier véhicule à quatre roues en juin 1963 qu’elle a appelé la « T360 ». Il s’agit d’une petite camionnette dotée d’un moteur à quatre cylindres en ligne à DACT de 356 cm3 AK250E. La première version était connue sous le nom de « Snow Crawler » de coloris bleu qui était doté d’unités de propulsion à chenilles à l’arrière. Le marché de cette camionnette de marque Honda fut des plus florissants durant 5 ans.

Quatre mois plus tard, Honda a sorti le fameux cabriolet S5004, ensuite le S600 et pour finir le S800. Elle n’a produit le premier véhicule à quatre roues directrices qu’en 1987.

Et en 1989, la firme améliore son invention avec le système VTEC qui offre la possibilité de varier la durée, mais aussi le moment de levée des soupapes.

La S-2000 a fait son apparition en 1999 qui est une voiture de série profitant de la meilleure puissance spécifique pour un moteur de série atmosphérique, soit 120 chevaux par litre.


Par ailleurs, sachez que Honda fut la première firme japonaise à entrer dans la Formule 1.

Entre 1986 et 1991, elle a obtenu environ 6 titres consécutifs de champion du monde des constructeurs de Formule 1.


À l’heure actuelle, l’entreprise s’est étendue à une large gamme d’activités. Elle est désormais spécialisée dans la conception de scooters, d’avions, de moteurs de bateau, d’équipements de jardinage voire même de voitures électriques !