Accessible facilement :

Concession Honda 75012

Concession Honda 75013

Concession Honda 75014

Concession Honda 75015

Concession Honda St Maur des Fossés

Concession Honda Vincennes

Concession Honda St Mandé

Concession Honda Charenton

Concession Honda Villejuif

Concession Honda Thiais

Concession Honda Rungis

Concession Honda Kremlin Bicêtre

Concession Honda Bagneux

Concession Honda Vanves

Concession Honda Malakoff

Concession Honda Lay Les Roses

Concession Honda le Plessis Robinson

Concession Honda Créteil

Honda moto 94
Entretien marques japonaises
du 94

7e Avenue - Concession Honda - 147 avenue de Paris - 94800 Villejuif

01 47 26 94 44

Conseils pour bien rouler à moto l’hiver


Rouler à moto confère de nombreux avantages. C’est, entre autre, un bon moyen d’éviter les embouteillages, mais surtout de mieux se connecter à l’environnement.

Toutefois, il peut s’avérer dangereux de rouler à moto notamment pendant la saison hivernale. En effet, les motards sont soumis aux contraintes climatiques ce qui rend difficile la conduite de l’engin.

À ce titre, voici quelques conseils pour vous aider à bien rouler à moto pendant tout l’hiver.


Munissez-vous des équipements et accessoires d’hiver adéquats


Pour rouler sans souci en hiver, il faut vous équiper de tous les équipements appropriés.

À savoir des gants chauds et des vêtements de motard, dont une veste (en cuir ou en textile) et un pantalon doublé pour se prémunir de l’engourdissement.

À défaut, misez directement sur une combinaison intégrale qui vous protège des petits courants d’air entre le haut et le bas de l’équipement.

En outre, optez pour les gants chauffants ou gants d’hiver afin d’assurer une protection optimale de vos mains contre l’engourdissement.

Et n’oubliez pas non plus les chaussures de sécurité. Pour cela, privilégiez les bottes montantes qui sont étanches et parfaitement aptes à protéger vos pieds.


En complément, il serait judicieux de porter des sous-vêtements thermiques. Cela va maximiser les protections contre le froid et l’humidité.

Rappelons-le, le but est de limiter le plus possible les entrées d’air. C’est pourquoi il faudrait bien enfiler la manchette des gants dans les manches du blouson. Aussi, vérifiez que l’étanchéité est assurée au niveau du col et du casque.


Concernant les bons accessoires d’hiver pour votre moto, vous pouvez trouver une panoplie de pièces chauffantes qui sont vivement recommandées durant les longs trajets en saison hivernale. Il y a par exemple les selles chauffantes et les poignées chauffantes qui optimiseront grandement votre confort ainsi que la qualité et le plaisir de votre conduite.


Rouler en hiver : les précautions à prendre


Il est impératif de prendre les précautions qui s’imposent lorsque vous roulez à moto en hiver, car tout simplement votre vie en dépend.

Avant toute chose, faites quelques vérifications notamment au niveau de vos pneus pour s’assurer qu’ils sont en bon état. Sachez que les pneus vétustes ne peuvent pas bien évacuer l’eau ce qui peut constituer un risque sur la route. Aussi, ne manquez pas de vérifier la pression des gommes.


De manière générale, il vous faut être hyper vigilant et faire attention à la route.

Et en raison de la faible adhérence du terrain, il importe d’autant plus de respecter la distance de sécurité. De cette façon, vous disposerez d’une plus grande marge de manœuvre en cas de freinage brusque.

Et dans les virages, pensez à adapter votre vitesse en évitant de passer sur les lignes blanches qui deviennent plus glissantes sous les fortes intempéries.

Par ailleurs, conduire sur la neige reste possible à condition que la couche n’excède pas les 2 à 3 cm. Parce qu’au-delà de cela, cela s’avère extrêmement difficile. Et la seule solution serait dans ce cas d’avoir un engin doté de pneus à gros crampons. Par contre, sur une couche de neige peu épaisse, vous pouvez suivre les traces laissées par les véhicules tout en maintenant les deux pieds à terre pour anticiper les potentielles dérobades.


En hiver, le verglas est également un ennemi redoutable. Il se décline sous divers aspects allant de la couche blanchâtre aux mares luisantes. Ainsi, il faut sérieusement s’en méfier et rester attentif aux panneaux indiquant Les endroits à risques.

Vous devez alors ralentir lorsque vous empruntez des passages routiers à l’ombre ou des fontes de neige.

Et la nuit, il faut encore plus doubler de vigilance. Songez à porter des vêtements fluorescents pour attirer le regard des conducteurs.