LE GILET AIRBAG

Le gilet Airbag, longtemps méconnu alors même qu'il équipe les motards de la gendarmerie depuis plus de 15 ans, connait aujourd'hui un succès grandissant. 

Cet équipement de protection individuelle (EPI) très efficace est conçu pour absorber les chocs au niveau du thorax, de l’abdomen et de la colonne vertébrale.

Le gilet Airbag filaire

 

Le gilet, ou le blouson, est relié à la moto par un câble. En cas de chute, dès que le conducteur est éjecté de son véhicule, la tension exercée sur le câble actionne un mécanisme qui déclenche immédiatement le gonflage du coussin de sécurité.

Le motard se trouve ainsi protégé de l’impact sur le goudron, de la glissade et du choc contre un éventuel obstacle rencontré lors de la chute.

 

Le gilet Airbag sans fil ou radio commandé

 

Cette technologie fonctionne selon le même principe que la technologie filaire, sauf que, dans ce cas, le gilet ou blouson est relié à la moto par onde radio.

 

Outre les coussins d’air et la cartouche de gaz, il est équipé d’un capteur électronique qui commande le déclenchement immédiat de l’airbag. Lorsque le système détecte une situation d’accident (inclinaison anormale, forte décélération), il envoie, par onde radio, (Bluetooth) un ordre qui déclenche alors le gonflage de l’airbag automatiquement via un système pyrotechnique.

Les capteurs peuvent être installés sur la moto, ou simplement dans la veste.